Vous m’entendez souvent parler de cercle vertueux du covoiturage quand je vous présente les lignes M covoit’ Lignes+ ? 

Vous m’entendez souvent dire que pour que ce projet innovant fonctionne dans la région, nous avons besoin de VOUS ! Que plus nous serons nombreux, mieux nos lignes fonctionneront. Je vous explique ici un peu plus en détail pourquoi vous êtes au cœur de ce réacteur qu’est le cercle vertueux du covoiturage !

Les lignes de covoiturage M covoit’ Lignes+ : un projet construit pour et avec une communauté de citoyens

Ce qu’il faut comprendre, c’est que notre service marche comme une plateforme collaborative…

Nos lignes de covoiturage sont un outil donné aux citoyens leur permettant de se mettre en relation en temps réel sur des lignes de covoiturage grâce à une application. A vous de vous en emparer, nous construisons cette ligne avec vous. C’est vous qui la créez ! 

Covoitureur pris en charge à un arrêt de covoiturage M covoit' Lignes+

Pour expliquer cette dimension collaborative, j’aime bien faire le parallèle avec Le Bon Coin : Aucun acheteur n’y aurait trouvé son compte au début si les vendeurs ne s’étaient pas prêtés au jeu. Sans assez de vendeurs/donneurs ni d’acheteurs, le Bon Coin ne fonctionnerait pas ! Chez nous, c’est pareil : ce qui fait que notre service fonctionne, c’est la communauté, qui est au cœur du réacteur ! Il faut le temps qu’une communauté d’utilisateurs se crée pour révéler toute sa force. 

J’aime aussi comparer nos lignes de covoiturage à une ligne de bus.

S’il n’y a pas de chauffeur de bus, les passagers ne pourront pas se déplacer sur la ligne. Avec M covoit’ Lignes+ c’est pareil, mais avec des voitures : sans automobilistes pour proposer des trajets au quotidien, il n’y pas de covoiturage possible ! Et inversement, un chauffeur de bus peut rouler sans forcément que des passagers montent à bord tous les jours. De même sur vos lignes de covoiturage…

Chaque trajet compte pour créer un cercle vertueux du covoiturage dans la région !

Chaque covoiturage proposé par un conducteur sur nos lignes compte , même si ce dernier se fait sans passager à bord ! Alors oui, parfois, vous voyagerez peut-être seul, car Georges aura été plus proche que vous pour récupérer Michael en attente à l’arrêt. Mais vos trajets déclarés contribuent – avec ou sans passager – à construire ces lignes de covoiturage et à changer les habitudes. 

Affiche du cercle vertueux du covoiturage.

En résumé, qui dit plus de trajets déclarés dit plus de conducteurs disponibles ➡️ moins de temps d’attente pour les passagers ➡️ plus de satisfaction ➡️ plus de passagers ➡️ et donc moins de voitures sur les routes ! 😍

C’EST LE CERCLE VERTUEUX DU COVOITURAGE ! 🚗🍃

Et nous n’avons pas besoin d’être des milliers pour que cela fonctionne. Rendez-vous compte, il suffit que 20 conducteurs proposent leur trajets sur le même créneau horaire entre Champfeuillet et Catane sur nos lignes du Voironnais (similaire pour les lignes du Grésivaudan), par exemple, pour qu’un passager puisse partir, en moyenne, dans les 5 min ! 🤩

Covoitureur à un arrêt de covoiturage M covoit' Lignes+ de Champfeuillet

De plus, en mettant régulièrement à disposition vos sièges libres vous faites :

👉 une bonne action à la fois pour les autres🤲🏻 , en proposant une solution de mobilité à ceux qui n’en ont pas ou souhaitent laisser leur voiture au garage.
👉 mais aussi pour la planète 🌍 , puisque à partir de 2 personnes dans une voiture vous divisez les émissions de CO2 par 2 ! C’est donc pour toutes ces raisons que vous êtes indemnisés pour chaque trajet effectué aux heures de pointe, et ce, même sans passager !

Alors, convaincus que votre voiture a le pouvoir de changer votre mobilité au quotidien, et celle des autres  ? Faisons ensemble de la voiture un transport collectif !

3 fois plus de covoiturage sur nos lignes fin 2021 ! 🚗

Malgré la crise sanitaire et les restrictions qui ont évidemment impacté le nombre de trajets déclarés par les conducteurs et la fréquentation des lignes M covoit’ Lignes+ est passé de 600 par mois au début de l’aventure (automne et l’hiver 2020), à près de 2 000 trajets déclarés par mois à la fin 2021, soit trois fois plus ! Et 2 000 trajets déclarés, cela représente l’équivalent de 120 bus : on ne le dira jamais assez, avec les lignes de covoiturage, la voiture devient un transport collectif !

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© M covoit’ Lignes+, tous droits réservés.