Une conductrice fait le plein de carburant pas cher

Vous l’avez évidemment remarqué : depuis la rentrée 2021, les prix des carburants sont en hausse à la pompe. Qu’il s’agisse du supercarburant destiné aux moteurs essence ou du gazole qui alimente les diesels, les tarifs grimpent… Les raisons sont à la fois conjoncturelles et structurelles : reprise de l’activité économique à l’échelle mondiale et donc hausse de la demande, alors que dans le même temps la production tarde à s’adapter aux besoins. Cela entraîne des tensions et une hausse des cours du pétrole brut. Un autre facteur important, la baisse de la valeur de l’euro face au dollar. Pour les automobilistes, la sanction est immédiate : à la station-service, la facture est plus salée qu’avant. Mais pas de panique : nous allons vous donner de nombreux conseils pour réduire vos dépenses liées au carburant – et, plus globalement, à l’usage de la voiture 🚗..

Avec M’ Covoit – Lignes+, payez votre plein grâce au covoiturage

Le principe de base du covoiturage, c’est de partager les frais avec les personnes à bord de votre voiture. M’Covoit – Lignes+ respecte à la lettre ce principe puisqu’en tant que conducteur, vous êtes indemnisé de 0,5 € à 1 € pour la mise à disposition de vos sièges libres aux heures de pointe, et de 1 € à 2 € par passager transporté (selon la ligne empruntée). En clair : en covoiturant tous les jours, vous pouvez facilement récupérer le montant d’un plein tous les mois, sans rien changer à vos habitudes quotidiennes, et sans avoir à planifier ou réserver quoi que ce soit. Par exemple, un conducteur qui déclare ses trajets dans le Voironnais en heure de pointe avec l’application M’Covoit – Lignes+, et récupère un passager matin et soir sera ainsi indemnisé d’environ 120 € par mois (40 € pour la mise à disposition de ses sièges libres, et 80 € pour les passagers transportés). Pas mal, non ?

Encore mieux : pour les passagers, les trajets sont gratuits sur les lignes de covoiturage sans réservation M’Covoit – Lignes+. Difficile de faire plus économique ! Vous faites 25 km matin et soir pour aller et revenir du travail, par exemple entre Champfeuillet et Grenoble ? Cela revient à une dépense de 5 € par trajet rien qu’avec le péage et le carburant. Soit 10 € par jour, plus de 200 € par mois, et près de 2500 € par an ! Faites vos trajets en tant que passager avec M’Covoit – Lignes+ et vous économiserez ces 2500 €, voire davantage si vous décidez de vous passer de votre voiture…

Enfin, côté Voironnais, vous bénéficiez d’une voie réservée sur l’autoroute A48, ce qui peut vous faire gagner de précieuses minutes aux heures de pointe. N’hésitez pas à cliquer ici pour en savoir plus et découvrir tous les avantages du covoiturage au quotidien avec M’Covoit – Lignes.

Comment économiser sur son budget carburant ?

Mais vous n’avez peut-être pas la possibilité de laisser votre auto au garage, et dans ce cas le poste « automobile » représente une part importante des dépenses de votre foyer. Rien qu’avec le carburant, vous allez dépenser en moyenne 100 euros par mois si vous faites 60 km par jour (à raison de 20 aller-retours par mois, avec une consommation de 6l/100 km et avec un carburant à 1,50 €/litre), soit l’équivalent d’un mois de SMIC chaque année ! Et il faut y ajouter les péages, l’assurance, l’entretien, le stationnement, et évidemment l’achat ou la location de la voiture en question.

Station service - faire le plein de carburant pas cher à Grenoble

Réduire le budget carburant est donc une priorité si vous faites des déplacements réguliers (voire quotidiens) en voiture. Il s’agit en premier lieu de trouver la station-service qui vous propose du carburant à un tarif compétitif, que ce soit à Grenoble même ou plus généralement en Isère : que votre carrosse se délecte de gazole (on parle de diesel pour le moteur, mais son carburant est le gazole), de super sans plomb, de GPL ou encore de superéthanol (E85). Mais Vous pourrez également faire baisser la facture en optant pour un véhicule moins énergivore, et en adoptant l’écoconduite. Cette dernière a d’ailleurs, comme le covoiturage, bien d’autres vertus en plus de faire baisser votre budget automobile !

Trouver la station-service la moins chère

Pour faire des économies sur vos dépenses en essence ou en gazole, la première chose à faire est de dénicher une station-service qui pratique des tarifs compétitifs, car au sein d’une même région ou d’une même ville, les stations-service peuvent afficher de grands écarts de prix.

Tout savoir sur les stations-service

Station service - carburant pas cher - essence sans plomb et gazole

La différence de tarifs entres les différentes stations est lié à l’exploitant et à la politique commerciale de la marque, mais surtout au type d’établissement : supermarché ou marque d’un pétrolier. Les premiers se distinguent par des tarifs de carburant imbattables, car c’est pour eux un produit d’appel. Les seconds affichent des carburants plus cher, mais aussi un meilleur niveau de service (prestations complémentaires, boutique…) et des carburants « premium » qui intègrent des additifs (antimousse, nettoyant moteur, etc).

Trouver du carburant moins cher à l’improviste

Une homme fait le plein - carburant pas cher - Grenoble

Vous n’avez pas toujours la possibilité de planifier un arrêt dans une station-service où le carburant est moins cher, ni la volonté de faire un détour pour ce seul motif. Heureusement, grâce à un ordinateur ou un smartphone, vous pouvez facilement trouver du carburant moins cher à proximité de votre domicile, de votre travail ou de votre localisation.

Une appli pour payer son plein moins cher

Il existe de nombreuses applications pour connaître les prix des carburants et trouver à proximité de sa localisation une station-service où l’essence et le gazole sont moins chers. Ces applications sont souvent gratuites. Rendez-vous sur les stores d’applications de votre smartphone !

Les alternatives au carburant moins cher

Il existe deux solutions pour réduire son budget carburant : trouver une station-service où le gazole et l’essence sont moins chers qu’ailleurs ou changer de véhicule ! Notez que ces différentes solutions sont cumulables ! On vous explique tout :

Quelle motorisation pour moins consommer ?

Un conducteur fait le plein de carburant - voiture.

Une voiture actuelle à moteur thermique consomme, en moyenne, environ 6l/100 km si c’est moteur diesel, et 7 l/100 km pour un moteur essence (source : Statista). Les moteurs essence sont désormais presque tous suralimentés (équipés d’un turbocompresseur), la consommation a donc tendance à s’envoler en conduite urbaine ou dès que vous adoptez une conduite un peu énergique… Le coût du carburant descend donc difficilement sous 10 € pour 100 km parcourus (source : ministère de l’Ecologie)

Mais vous pouvez faire baisser votre budget carburant en optant pour une motorisation alternative lorsque vous remplacerez votre voiture par un autre modèle. Voici les différentes solutions qui peuvent vous faire réaliser des économies :

  • Un moteur hybride :

Une voiture hybride combine un moteur thermique (alimenté à l’essence ou au gazole) et un moteur électrique, alimenté par une petite batterie qui permet de parcourir quelques kilomètres en mode « zéro émission ». Les deux moteurs peuvent fonctionner de concert et à la décélération, le moteur électrique devient une génératrice qui recharge la batterie : l’énergie du freinage est ainsi récupérée, ce qui permet par ailleurs de ne pas solliciter le freinage mécanique, et donc de préserver disques et plaquette.

  • Une moteur hybride rechargeable :

Une voiture hybride rechargeable est une hybride qui dispose d’une plus grosse batterie, qu’il est possible de recharger sur une prise domestique, un coffret de charge mural (wallbox) ou une borne publique. L’autonomie en mode 100% électrique est alors de quelques dizaines de kilomètres.

  • Un moteur bicarburation essence-GPL

Un modèle GPL dispose d’un moteur paramétré pour fonctionnant indifféremment à l’essence ou au GPL (gaz de pétrole liquéfié, stocké dans un réservoir séparé, qui prend souvent la place de la roue de secours). Ce carburant est nettement moins cher que l’essence sans-plomb, et il permet de réduire les émissions polluantes. Cette solution est aujourd’hui délaissée par les constructeurs, mais il est possible de faire réaliser la modification sur un véhicule après l’achat.

  • Un moteur qui accepte le superéthanol (E85)

L’E85 est un carburant composé d’essence sans plomb et d’éthanol (en proportion variable, de 65 % et jusqu’à 85 % du volume total), dont les propriétés sont proches de l’essence. Un moteur peut ainsi être adapté pour fonctionner indifféremment à l’un, à l’autre ou avec un mélange des deux, ce qui permet de se passer d’un double réservoir. Plus de 1000 stations-service distribuent désormais de l’E85 en France, mais les modèles de voitures neuves compatibles sont encore rares, et il faut le plus souvent faire modifier son véhicule après l’achat. En moyenne le superéthanol est deux fois moins cher à la pompe que l’essence et même si cela fait un peu grimper la consommation du moteur, la facture finale est clairement moins élevées !

  • Un moteur électrique

Silencieuse, sans émissions polluantes à l’échelle locale, la voiture électrique est aussi une bonne solution pour faire des économies à l’usage… mais pas à l’achat, malgré une aide de l’Etat de 6000 €. Les voitures électriques sont affichées à des tarifs élevés, mais c’est en partie compensé par l’entretien moins coûteux et surtout par le coût de l’énergie dérisoire : comptez un peu plus de 2 € pour 100 km, contre minimum 5 fois plus pour une voiture dotée d’un moteur thermique ! (à raison de 6 l/100 km et d’un carburant proche de 1,5 €/l, selon le ministère de l’Ecologie)

L’éco-conduite : jusqu’à 30 % d’économies !

Le premier facteur de consommation se situe entre le siège et le volant : c’est vous ! En fonction de votre façon de conduire, la consommation de carburant du moteur de votre voiture peut varier du simple au double. L’éco-conduite est simple à apprendre, et sa mise en application vous permettra de faire baisser votre consommation de 30%, voire davantage, sans trop d’efforts. Bonus : en adoptant une conduite plus douce, vous secouerez moins vos passagers et vous risquerez moins de subir un accident !

Les principaux conseils d’écoconduite à retenir :

  • Anticipez au maximum : le feu passe au rouge au loin ? Levez le pied de l’accélérateur.
  • Evitez les accélérations brusques : vos passagers n’aiment pas ça, et vous consommez du carburant pour rien.
  • Roulez moins vite ! Plus votre vitesse augmente, plus la consommation s’envole, du fait du régime moteur, de la résistance au roulement et de la résistance à l’air.
  • Gonflez vos pneus : des pneus à la bonne pression évitent de sur-consommer, et c’est également bénéfique pour la tenue de route …
  • Entretenez votre voiture : tout d’abord parce que c’est une question de sécurité, mais aussi parce qu’un moteur en bonne santé consomme moins.

Chèque carburant : 100 € pour vous ?

Face à la hausse du prix des carburant, l’Etat français a décidé de mettre en place un petit coup de pouce pour les personnes aux revenus les plus faibles : « les salariés, les indépendants, les retraités, les bénéficiaires du RSA ou de l’allocation aux adultes handicapés qui gagnent moins de 2 000 € nets par mois percevront une indemnité inflation d’un montant de 100 €« , annonce le site officiel du service public.

Excellente nouvelle, doublée d’une facilité : aucune démarche n’est nécessaire pour percevoir ce « chèque carburant » versé à 38 millions de personnes résidant en France : le service public précise que « l’aide de 100 € sera versée, en une fois, par leur employeur pour les salariés et agents publics et par les organismes habituels », en ajoutant que « cette aide est individualisée. Si les deux membres d’un foyer gagnent moins de 2 000 € nets par mois, ils bénéficieront tous deux de l’aide« .

Se déplacer autrement qu’en voiture

Si la voiture est parfois indispensable, elle ne doit pas devenir un réflexe – réflexe qui, comme nous venons de le voir, peut rapidement coûter cher. En fonction de vos besoin, de votre localisation et du trajet prévu, n’hésitez pas à utiliser les nombreuses alternatives disponibles au sein de l’aire grenobloise : transports en commun, vélo ou même marche pour les trajets courts du quotidien sont des modes de déplacement à la fois pratiques, économiques et écologiques. Nous leur avons consacré un article à part entière, n’hésitez pas à le dévorer !

A bientôt sur vos lignes de covoiturage M’Covoit – Lignes+, et n’hésitez pas à ajouter vos propres astuces et bons plans pour réduire la facture carburant dans les commentaires ci-dessous.

2 réponses
    • Brice
      Brice dit :

      Bonjour Alexia,
      Merci beaucoup pour votre commentaire, qui nous fait extrêmement plaisir !
      A très bientôt sur vos lignes de covoiturage sans réservation M’Covoit – Lignes+,
      Brice.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© M’Covoit – Lignes+, tous droits réservés.