Goutte à goutte, l’eau ruisselle, et ainsi les petits ruisseaux font les grandes rivières. Chaque goutte a cheminé selon son désir et ensemble elles forment un destin commun, l’aventure collective d’un torrent, d’une rivière, d’un fleuve.

A l’image d’une goutte, chacun des conducteurs qui propose de partager son trajet sur une ligne de covoiturage, participe à créer un flux continu de sièges libres. Une sorte de tapis roulant qu’un passager pourra emprunter à tout instant.

Sur M’Covoit – Lignes+, entre le Voironnais et le Grésivaudan d’une part, et Grenoble d’autre part, cela se voit, concrètement, avec des conducteurs qui circulent en partageant leur position pour indiquer leur volonté d’embarquer des passagers. Cela dessine une magnifique ligne de covoiturage en temps réel :

Exemple des conducteurs qui proposent leurs sièges libres le 11/10 vers 7h30, entre le Voironnais (Champfeuillet, Bièvre Dauphine, Tullins) et Grenoble (Porte de France, Pont d’Oxford, Catane).

Pour que la ligne se forme, il faut suffisamment de conducteurs actifs chaque jour. Chaque semaine, l’offre de trajets qui passent par les arrêts des lignes croît :

 Nombre de trajets proposés par les conducteurs depuis la rentrée

Las, en septembre, seuls 22% des conducteurs qui ont proposé des trajets ont pu effectivement embarquer au moins un passager. Cela fait 78% qui n’ont jamais embarqué de passager en un mois ☹… inutiles ? Bien au contraire !

A l’image de chaque goutte qui se demande quel peut être son impact sur le monde (si, si), peut-être qu’en tant que conducteur, vous vous sentez parfois un peu inutile et que cela vous décourage ? Et pourtant… chaque conducteur, absolument chaque conducteur, est hyper-ultra-méga précieux ! Car vous l’aurez compris, ce que nous construisons c’est un torrent, une rivière, un fleuve… qui a besoin de suffisamment de gouttes pour exister. C’est bien parce qu’il y a eu suffisamment de conducteurs que des passagers ont pu se déplacer, et que plus de 20% d’entre vous ont pu les emmener.

Sur M’ Covoit – Lignes+, il nous faut encore fiabiliser la qualité de service pour les passagers. Et pour cela, il nous faut encore accroître le nombre de trajets proposés par les conducteurs. Pour cela, deux options :

–          Que chaque conducteur propose plus de trajets, s’il en a l’opportunité => n’hésitez pas et n’oubliez pas de partager vos sièges libres à chaque trajet qui passe par une ligne. Chaque trajet proposé, même s’il n’est pas utilisé par un passager, est très utile.

–          Que plus de conducteurs participent => faites passer le mot, on a besoin de ces milliers de conducteurs du territoires, prêts à faire la transition.

Envie d’aider à faire grandir le ruisseau ? N’hésitez pas à me contacter (melody.belier@ecov.fr).

Melody.

PS : pourquoi ce titre ? Parce qu’on peut visualiser les flux de conducteurs avec des graphiques appelés « chevelus » ou « lignes de désir ». J’en partagerai avec vous la prochaine fois 😉

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© M’Covoit – Lignes+, tous droits réservés.